Le magasine qui développe du business dans le nord-pas-de-calais

Reprocolor à la pointe de la technologie

Fort de sa position de leader en région et soucieux d’offrir des prestations innovantes et qualitatives, Reprocolor développe son activité en s’équipant de la 1ère imprimante en impression 3D polychrome à poudre, la plus rapide du marché. Cette nouvelle technologie va permettre, entre autre, de créer des pièces polychromes d’un seul tenant, sans aucun assemblage. A partir d’un fichier de modélisation 3D ou d’un scan 3D, Reprocolor produit des pièces physiques de qualité, en haute définition.

Une réelle innovation et un gain de temps considérable principalement sur les prototypages avec les coûts parmi les plus bas du marché. En effet, alors que les coûts des prototypes classiques représentent souvent un budget élevé avec un délai de réalisation important, cette nouvelle technologie, fiable et efficace, va offrir aux professionnels une baisse des coûts et une meilleure réactivité. Cette imprimante permet également de faire des petites et moyennes séries, allant jusqu’à la personnalisation de chacune des pièces imprimées.

Les champs d’applications sont nombreux et touchent tous les secteurs d’activité : l’architecture (maquettes de bâtiment ou d’un ensemble architectural complet), le divertissement (figurines de jeux vidéos (avatars), héros de BD), le marketing (design, packaging, flaconnage), l’industrie (prototypage, outillage) et les objets de décoration et publicitaires. De plus, Reprocolor se dote également d’un scanner 3D permettant d’imprimer en 3D des silhouettes de personnages humains ou des objets. Il devient ainsi envisageable de reproduire notamment des objets à manipuler avec précaution car fragiles, très utile dans le domaine de l’archéologie par exemple. La société s’est également dotée d’outils logiciels permettant de créer ou retoucher des fichiers 3D.

Jean-Claude Pahaut, Président fondateur de Reprocolor « Nous étions en veille depuis de nombreux mois sur l’évolution de la technologie 3D et il était évident pour nous de proposer à nos clients une technologie d’impression quadri. En investissant plus de 120 000 euros dans cette nouvelle technologie qui va révolutionner le monde industriel et les arts graphiques, nous « misons » sur l’avenir car la demande est encore naissante »

Laisser une réponse