Le magasine qui développe du business dans le nord-pas-de-calais

La Géolocalisation sur téléphones portables : un sondage OpenMind – Irresistible News

Ce sondage réalisé auprès d’un échantillon de 100 personnes a pour objectif de mesurer la connaissance et l’’utilisation des services de géolocalisation sur téléphones portables.

Objectifs :
Mesurer la connaissance, l’’utilisation, la perception et l’’ouverture à la géolocalisation via les téléphones portables.

Méthodologie :
Etude on-line de 1 000 personnes internautes sensibles aux nouvelles technologies.

Sur 100 personnes internautes sensibles aux nouvelles technologies :
– 50 utilisent des services de géolocalisation.
– 42 connaissent les services de géolocalisation.
– 8 ne connaissent pas.

Sur 100 personnes n’’utilisant pas la géolocalisation, 60 disent que c’’est parce qu’’ils n’’ont pas le téléphone portable adapté.

Sur 100 utilisateurs de la géolocalisation sur téléphones portables :
– 89 connaissent l’’aide au déplacement par la géolocalisation et 42 l’’ont déjà utilisé.

– 87 reconnaissent qu’’elle permet d’’être localisé sur un réseau social et 33 l’’utilisent.
– 83 pensent qu’’elle permet de localiser des services pratiques et >30 s’’en servent.
– 70 pensent que la géolocalisation peut être une aide à la décision d’’achat et 18 l’’utilisent (réductions, comparateurs de prix, commentaires).
– 57 reconnaissent qu’’elle est un moyen de surveillance et 5 l’’utilisent en tant que tel.

La géolocalisation est perçue comme efficace à 86% mais intrusive à 78%.
Elle est utile et simple à 73% mais chère d’’accès à 68%.

A la question : « Etes vous ouvert à recevoir de l’’information via la géolocation ? », les internautes Français répondent :
– « Oui pour recevoir des bons de réductions de boutiques à proximité » à 48%.
– « Oui pour des événements culturels proches » à 41%.
– « Oui pour des indications de direction pour trouver les magasins proches » à 33%.
– « Oui pour des pubs de commerces environnants à 13%.

Cepedant 1 internaute sur 4 ne sait pas que ces fonctionnalités nécessites l’’acceptation d’’être géolocalisé.

Les internautes sensibles aux nouvelles technologies sont déjà la moitié à recourir aux services de géolocalisation disponibles sur les téléphones portables. La géolocalisation reste néanmoins un moyen d’’obtenir des « bons plan » (instantané et de proximité) plutôt qu’’un nouveau canal de communication (notamment publicitaire). Un fort potentiel de conquête nécessitant toutefois la levée de frein qu’’est l’’intrusivité engendrée par la géolocaisation.

fichier associé

 

Laisser une réponse