Le magasine qui développe du business dans le nord-pas-de-calais

Le business des logiciels libres

Linux, Mozilla Firefox, Safari, Google Chrome, Magento… De plus en plus performants, les logiciels libres s’’imposent comme de véritables solutions de remplacement des logiciels propriétaires.

En trame de fond ces logiciels représentent l’’avènement d’’un véritable business.

Les logiciels libres, ou d’’open source, ont conquis le cœur des entreprises. Pourquoi payer une licence quand un produit équivalent est gratuit ? Si la réponse est évidente, on peut toutefois se demander si les logiciels gratuits offrent une fiabilité et une sécurité équivalentes aux outils payants développés par les géants mondiaux
de l’’informatique. Eléments de réponse avec David Moronval et Mathieu François, Responsable informatique et Ingénieur informatique chez Référence Directe, agence de marketing direct implantée à Roubaix.

30 à 40 000 euros d’’économie

Selon la Free Software Foundation, organisation américaine à but non lucratif vouée à la promotion du logiciel libre et la défense des utilisateurs, référence en la matière, un logiciel est libre s’il confère à son utilisateur : la liberté d’exécuter le programme pour tous les usages, la liberté d’étudier le fonctionnement du programme et de l’adapter à ses besoins, la liberté de redistribuer des copies du programme et la liberté d’améliorer le programme et de distribuer ces améliorations au public. Pour simplifier quelque peu cette définition, disons que les logiciels d’’open source sont librement et gratuitement téléchargeables et exploitables. Une source d’’économie non négligeable pour les PME : « On peut estimer qu’’une PME de 30 salariés, tous utilisateurs d’’une messagerie CRM payante logiciel de gestion commerciale -, fera une économie annuelle de 30 à 40 000 euros en optant pour un logiciel gratuit », assure David.

Les logiciels libres répondent à l’’ensemble des besoins de l’’entreprise, comptabilité, ressources humaines, gestion de projets, communication, web, gestion commerciale, etc. En matière d’’e-commerce, la référence mondiale est le logiciel Magento, plateforme de commerce électronique lancée en 2008 par l’’éditeur américain Varien.

Un travail communautaire

La gratuité des logiciels libres a contribué à leur démocratisation, auprès des professionnels comme des particuliers. Mais sont-ils aussi fiables que les logiciels propriétaires ? « Les logiciels d’’open source sont tout aussi fiables que les logiciels payants, explique Mathieu. Autour de chaque logiciel se constitue une communauté
d’’utilisateurs, développeurs et testeurs qui contribue à l’’amélioration continue du produit. Cela crée une véritable synergie en faveur de la fiabilité du produit. Plus la communauté s’étend, plus elle devient un gage de qualité et de réactivité ».

Le constat est-il aussi positif en terme de sécurité ? « Un logiciel libre est par définition ouvert, autrement dit le code source – description détaillée du logiciel en langage informatique – est libre d’’accès, rappelle Mathieu. L’ouverture du code permet à la communauté d’avoir la possibilité de repérer et de corriger des vulnérabilités et rend impossible le recours aux attaques par les hackers. Les logiciels libres offrent donc une sécurité équivalente,
voire supérieure aux produits payants ».

Gratuits, fiables, quasiment invulnérables… les logiciels d’’open source sont irrésistibles ! Un engouement qui a contribué au développement d’’un nouveau marché.

Soft’Address

La gratuité du logiciel permet à l’’acheteur d’’investir davantage dans les services associés, ce qui a ouvert les portes d’’un nouveau marché, amené à prendre de l’’ampleur dans la décennie à venir. Référence Directe vient ainsi de lancer Soft’Address : « Nous avons développé une solution informatique qui permet de valider une adresse postale en ligne, explique David. C’est un Web Service facilement intégrable à n’importe quel site e- commerce qui permet de normaliser l’’adresse du client, naturellement et en toute transparence, et d’’éviter ainsi les erreurs de livraison et les retours. Pour l’’entreprise, le gain en termes de productivité, logistique et frais d’’envoi n’’est pas négligeable. Soft’Address est un logiciel libre, auquel sont associés des services complémentaires »

 

Laisser une réponse