Le magasine qui développe du business dans le nord-pas-de-calais

Easyscom : Le succès d’’un visionnaire

 Surfant sur le succès mondial de la téléphonie numérique, il a créé en quelques années une PME capable de concurrencer les géants du secteur.

Cette histoire, c’’est celle d’’Eric Mériaux, Fondateur et Gérant de la société roubaisienne Easyscom.

L’’histoire commence en 2004. Eric Mériaux entame sa 10e année de carrière dans l’’univers des télécoms. Entre le passage à la concurrence de France Télécom et l’’avènement du tout numérique, Eric a vécu au quotidien la révolution des technologies des télécommunications. Conscient du potentiel énorme de ce nouveau marché, il souhaite désormais mettre à profit son savoir-faire et son expérience dans la création d’’une entreprise.

Easyscom, société spécialisée dans les solutions de téléphonie IP – mode de téléphonie utilisant le protocole de télécommunications créé pour Internet – pour les professionnels, voit le jour en 2005.

Ça ne marchera jamais !

Dès les premiers mois d’’activité, Eric s’’adjoint les services de Philippe Blazeczek, un expert de la téléphonie IP. La société se spécialise dans le domaine de l’’IP Centrex, technologie qui offre aux entreprises un système de communications unifiées, solution permettant de supprimer le standard téléphonique et de réduire considérablement le coût des appels téléphoniques.

En complément de ses offres de téléphonie, Easyscom se démarque de la concurrence à partir de 2007 en intégrant un technicien et en développant une technologie propre : « Plutôt que de sous-traiter la partie technique, j’’ai souhaité embaucher un spécialiste, explique Eric. Nous avons par ailleurs intégré la technologie en interne, ce qui permet d’’intervenir à distance et d’’être plus réactif et plus proche du client. Par ailleurs, pour limiter les incidents et assurer une fiabilité optimale de nos installations, nous avons développé un outil unique qui permet de détecter automatiquement une panne. Une solution alternative est alors mise en place immédiatement, dans l’’attente de la résolution du problème. Le client ne doit ainsi faire face à aucune coupure de téléphone ».

Le succès est au rendez-vous. Easyscom enregistre une croissance annuelle de plus de 20% depuis sa création. De 50 000 euros de chiffre d’’affaires en 2005, la société implantée à Roubaix est passée à 900 000 euros en 2010 pour 5 salariés. Elle compte aujourd’hui plus de 450 clients – 80% dans le Nord-Pas-de-Calais, principalement des TPE et PME – pour environ 9 000 postes Centrex déployés : « Nous avons été des visionnaires ! Quand j’’ai créé Easyscom, de nombreuses personnes m’’ont dit ‘Tu es fou, ça ne marchera jamais !’. Aujourd’hui, les géants du secteur intègrent le marché de l’’IP Centrex ».

Vers la naissance d’’un groupe

Eric ne se laisse pas pour autant endormir par la réussite. L’’histoire ne fait que commencer : « Dès 2009, j’’ai entamé une réflexion sur notre développement. Selon moi, deux solutions de croissance se présentaient à nous : embaucher des commerciaux ou acheter et faire tourner un parc existant. J’’ai opté pour la seconde, ce qui m’’a conduit l’’année dernière au rachat de Seretel Technologies, rebaptisée depuis IP3com, société spécialisée dans la téléphonie et l’informatique des entreprises. Créée en 1974 et basée à Sars-et-Rosières, Seretel Technologies était en grande difficulté financière. Mais avec un carnet d’’adresses de plus de 3 000 clients, le potentiel de croissance est énorme, d’’autant qu’’IP3com et Easyscom sont complémentaires ».

IP3com offre désormais à notre entrepreneur les moyens de ses ambitions : « Nous sommes actuellement dans une phase de restructuration, avec en ligne de mire la fusion des deux entités au sein d’’un groupe. L’’objectif pour 2011 est de maintenir le chiffre d’’affaires d’’IP3com – 1,5 millions d’’euros – et de progresser de 20% sur les années à venir, ainsi que de basculer un maximum de clients sur notre réseau téléphonique. Le potentiel de chiffre d’’affaires supplémentaire est de 800 000 euros pour Easyscom ! »

« Mais ce dont je suis le plus fier, c’’est d’’avoir créé et maintenu de l’’emploi, et construit une structure familiale où règne une bonne ambiance de travail. L’’humain est au centre de nos projets, c’’est ce qui fait le dynamisme d’’Easyscom, conclut Eric Mériaux ».

 

Laisser une réponse